Une chose est sûre dans le marketing de réseau, pour parrainer quelqu’un vous devez au préalable lui faire une présentation.

Pas de présentation, pas de parrainage, ça semble logique, non ?

Mais pour faire une présentation (visio, cd, hôtel… peu importe), il faut au préalable que vous ayez établi une relation, une connexion, avec votre prospect.

Voici donc 6 astuces tirées des enseignements de Tom Big Al Schreiter, simples, gratuites et à appliquer immédiatement.

Astuce n°1 : Faites tomber le scepticisme

Ayez toujours en-tête qu’une personne aura du mal à se connecter à une autre personne qui ne pense pas comme elle.

Dès lors, quand vous dites à votre prospect quelque chose en laquelle il croit déjà, son subconscient lui dit :

«Hé tu penses comme moi. Et tu lis en moi. Je peux croire en tout ce que tu vas à présent me dire».

Vous ne pourrez jamais obtenir la confiance de votre prospect si vous lui dites des choses avec lesquelles il n’est pas en accord.

Voici donc quelques affirmations qui recueilleront très probablement son accord :

  • On veut tous vivre plus longtemps,
  • Les gens détestent les rides,
  • Deux chèques de salaire valent mieux qu’un,
  • Toutes les mamans souhaitent rester à la maison avec leurs bébés,
  • Pour la retraite, c’est pas gagné.

Avec des phrases d’ouverture telles que celles-ci, votre prospect pourra se reconnaitre et s’identifier à vous.

Astuce n° 2 : Ne soyez pas Vendeur

Comme la plupart des gens, vous détestez les vendeurs parce qu’ils ont une idée derrière la tête et qu’ils arrivent souvent à leurs fins au détriment de vos propres souhaits, besoins et intérêts.

Retenez que personne n’aime qu’on lui vende mais que par contre, les gens adorent acheter.

Alors, comment arriver à faire que les gens aient l’impression d’acheter et non pas qu’on leur vende ?

Tout simplement en leur donnant la maitrise et le contrôle du flux d’information.

Quand quelqu’un fait une présentation, il vend.

Quand quelqu’un pose des questions et qu’on répond à ses questions, il achète.

Vous voyez la différence ?

Quelles questions peuvent changer la perception que vos prospects ont de vous ?

Essayez ceci : «Qu’est-ce que vous aimeriez savoir avant tout ?».

Au lieu de faire du battage publicitaire, passez en mode «question».

C’est facile et c’est poli.

Personne n’apprécie une conversation à sens unique ou le vendeur parle de ses produits.

Posez dès que possible la question : «qu’est-ce que vous aimeriez savoir avant tout ?» et laissez votre prospect acheter.

Astuce n° 3 : «La plupart des gens»

Avec «la plupart des gens» on est rassuré.

«Seul» on ne se sent pas en sécurité.

Est-ce que vous aimeriez marcher seul dans une allée la nuit ? Ou est-ce que vous préféreriez être avec un groupe de personnes ?

On se sent rassuré lorsque d’autres personnes sont avec ou autour de nous et qu’ils ont fait le même choix que nous.

Utilisez donc ces quatre mots «La plupart des gens» pour créer le rapport et la connexion dont vous avez besoin.

En voici quelques exemples :

  • La plupart des gens détestent leur emploi,
  • La plupart des gens veulent plus d’argent,
  • La plupart des gens n’ont pas le temps de faire du sport,
  • La plupart des gens veulent plus de temps pour leur famille,
  • La plupart des mamans veulent que leurs enfants soient en pleine forme…

Astuce n° 4 : Souriez

Certaines personnes ont un sourire naturel qui désarme les prospects et les met immédiatement à l’aise.

D’autres personnes ont par contre besoin de s’entrainer, elles n’ont pas souri depuis des années et ça se voit !

Mais pourquoi sourire ?

La résistance à la vente viendrait d’un réflexe de survie avec lequel on nait, qui fait que nous sommes en mode alerte et sur la défensive dès que les gens parlent trop fort ou font trop de bruit.

Comment font les bébés pour savoir s’ils sont en sécurité avec une personne ?

Ils recherchent instinctivement un sourire.

Lorsque l’on sourit à un bébé, il se détend et vous sourit à son tour. Il se sent en sécurité et sa résistance naturelle aux étrangers est levée.

Pensez-y.

Un simple sourire est un des meilleurs outils de communication. Ça ne coûte rien. Mais si vous n’avez pas souri depuis des années, il faudra vous entrainer.

Tout est résumé dans ce proverbe chinois plein de bon sens :

«L’homme qui ne sait pas sourire ne doit pas ouvrir une échoppe». Click to Tweet

Astuce n° 5 : Faites un compliment

Mais attention, ce n’est pas aussi facile que cela en à l’air. Car le compliment doit être sincère !

Si le compliment est évident, cela mettra encore plus mal à l’aise votre prospect, évitez donc:

  • Oh, vous êtes en beauté aujourd’hui,
  • Ouah, quelle belle maison,
  • J’aime la façon dont vous vous habillez,
  • Vous semblez être une personne très intelligente.

Ces compliments évidents créent encore plus de scepticisme auprès de vos prospects, et cela gène énormément de personnes d’avoir à accepter de tels compliments.

Un compliment moins évident montre que vous vous intéressez suffisamment à la personne pour aller chercher plus loin et voir quelque chose que d’autres n’auraient pas remarqué.

Reprenons à présent les compliments ci-dessus dans une version moins évidente :

  • Vous souriez tout le temps. Ou trouvez-vous l’énergie pour sourire en élevant 4 enfants et un mari ?
  • Votre parquet est très beau. C’est vous qui l’avez posé ?
  • J’aime votre écharpe en soie. Où l’avez-vous achetée ?
  • Vous lisez Le Revenu ? Vous êtes abonné depuis quand ?

Remarquez qu’à la fin de chaque compliment on rajoute une question.

Lorsque vous rajoutez une question, cela enlève la pression de votre prospect. Il n’a pas à vous remercier du compliment. Au lieu de cela, il doit répondre à la question, et c’est beaucoup plus confortable ainsi pour lui.

Astuce n° 6 : Amenez-le à parler de lui

Faites en sorte que votre prospect se mette immédiatement à parler de lui.

Comment résister à un telle opportunité ? La chance de parler de lui et quelqu’un (vous) pour l’écouter.

Pour la majorité des gens, ces moments sont trop rares.

Une fois que votre prospect aura eu la chance de parler de ses rêves, de ses objectifs et de ses problèmes, il se sentira plus confortable avec vous.

Mais comment faire pour qu’il parle de lui ?

Facile.

Posez-lui tout simplement une question !

En voici quelques-unes pour vous y aider :

  • Ça fait longtemps que vous vivez ici ?
  • Où avez-vous vu ma pub ?
  • Quelle partie de ma pub vous a intéressé ?
  • Depuis quand avez-vous ce problème ?
  • Vous aimez voyager ?
  • Qu’est-ce que vous feriez si vous aviez plus de temps libre ?

Plutôt simple, non ?

Ces astuces ne sont pas là pour manipuler votre prospect, mais pour le mettre à l’aise.

S’il est apeuré, résistant ou suspicieux, alors votre présentation tombera dans une oreille de sceptique. Et ça, ce n’’est pas bon.

Il est donc beaucoup plus facile de créer une connexion immédiate et une relation à l’aide de ces 6 astuces, afin que votre message soit écouté avec toute l’attention qu’il mérite et l’ouverture d’esprit nécessaire.

Au début cela vous demandera de la concentration puis, avec de la pratique, cela deviendra une habitude (il faut 21 jours pour créer une habitude).

Essayez, dès maintenant et dites-moi ce qu’il en ressort.

Et n’hésitez pas à compléter ces astuces avec les autres que vous trouverez dans cet article : « 13 Façons d’ouvrir les esprits« .

Votre Savoir est un Pouvoir.

Bien cordialement.

Cet article vous a plu ? Faites le moi savoir dans les commentaires ci-dessous

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !


Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

Commentaires Facebook :

error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.