Voilà 9 pièges qui se terrent sur votre chemin dans le marketing de réseau et qui n’attendent que votre passage pour se déclencher.

En se fiant au vieux dicton qui dit qu’un homme averti en vaut deux, le fait de savoir qu’ils existent et que vous pouvez facilement les reconnaitre et les éviter vous sera grandement profitable 😉.

1/ Le piège «Comparaison»

Oubliez toutes les autres propositions qu’on va venir vous faire et concentrez-vous sur l’opportunité que vous avez décidé de développer.

Il n’y a pas de piège qui coupe plus les jambes que celui de la comparaison.

Faites un choix et tenez-vous y le temps que vous vous êtes donné (souvenez-vous de 1/3/5/7 : voir le #7 ).

2/ Le piège «source multiple de revenus»

Faire de l’affiliation n’est pas gênant si les outils ou programmes vous aident à développer votre activité, mais n’envisagez pas de faire plusieurs MLM en même temps !

3/ Le piège «Banque»

Ne proposez jamais aux gens de leur prêter de l’argent pour qu’ils achètent leur kit de démarrage.

D’après l’expérience de Mark Yarnell, ils ne vous le rendront jamais et considéreront, de surcroit, que le produit ne vaut rien !

4/ Le piège«Expert»

Restez simple et n’essayez pas d’éblouir les gens avec vos connaissances techniques sur le produit.

5/ Le piège«famille et amis»

Réservez votre famille et amis pour plus tard, lorsque vous gagnerez un peu d’argent.

Dans l’immédiat concentrez-vous sur votre marché chaud qui est susceptible d’être intéressé par vos produits.

6/ Le piège«réunions de travail»

Evitez les réunions d‘entrepreneurs, les petits-déjeuners d’affaires, les ateliers professionnels… c’est une perte de temps car les gens y vont uniquement pour vendre leur propre opportunité.

7/ Le piège «amateur»

Le marketing de réseau est probablement une des seules professions où les gens croient qu’ils vont gagner des milliers d’euros sans travailler.

Fuyez donc toutes ces personnes qui ne veulent rien faire et pourtant gagner des mille et des cents.

8/ Le piège «déballage»

Ne donnez pas trop d’informations dès le début, donnez-leur juste ce qu’il faut pour susciter leur intérêt et qu’ils soient excités.

Pratiquez ce mantra :

« En dire peu à beaucoup » plutôt « qu’en dire beaucoup à peu » !

9/ Le piège «raccourci»

Il n’y a pas de raccourcis vers le succès.

Cela demande de la consistance et un travail soutenu et régulier.

Par contre, ça en vaut largement la peine, parce que selon les statistiques,

95% des réseauteurs qui s’engagent dans cette profession pendant 10 ans obtiennent leur indépendance financière.

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire : 2 heures par jour, 5 jours sur 7, bâtissez des relations professionnelles pour envoyer 10, 20 ou 30 personnes/jour sur une présentation, et à vous la liberté de faire ce que vous voulez, quand vous voulez !

Votre Savoir est un Pouvoir.

(A condition que vous l’organisiez selon un plan d’action précis et que vous le dirigiez vers un but défini !)

Bien cordialement.

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !


Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.