www.leblogdumlm.com

Avez-vous une idée de ce qu’il se passe dans la tête de votre prospect lorsque vous lui parlez de votre opportunité ou de vos produits ?

Vous voulez le savoir ?

Alors, suivez-moi et entrez dans sa tête... chut... écoutez ce qu’il se dit :

  • Bouh, ça va durer longtemps ?
  • Bon, il est où le piège ?
  • J’ai pas envie qu’on me force la main.
  • Encore un truc à acheter.
  • Est-ce que je peux lui faire confiance ?
  • Bon, dans 5 minutes faut que je sois parti.
  • Tiens, qu’est-ce que je vais faire à diner ce soir ?

Et pendant ce temps, vous continuez stoïquement à faire votre présentation, tout en étant assuré d'un quasi échec à la sortie.

Et c'est ce qui fait la différence entre les amateurs et les professionnels.

Les professionnels, eux, utilisent une autre façon beaucoup plus subtile et percutante pour faire passer leur information, pour éliminer ce discours interne et avoir toute l'attention de leur prospect.

Le Pouvoir des histoires

Tout le monde aime entendre une histoire.

Alors les pros du marketing de réseau racontent des histoires. Des histoires imagées, des micro-histoires, des histoires pour visualiser, des histoires pour ressentir...

Des histoires qui ont pour objet de passer la barrière défensive et les a priori de leurs prospects, de leur ouvrir l’esprit pour pouvoir faire passer une information.

Et j'aime le rappeler :
«l'ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne !» Wink

Pourquoi les histoires ont un tel pouvoir sur nous et comment s’en servir pourrait faire l’objet d’un post entier, mais ce n’est pas là où je veux en venir aujourd’hui.

Aujourd’hui, je souhaite vous raconter une histoire.

C’est une histoire que m’a raconté Tom Big Al Schreiter.

Imaginez que vous êtes au travail et que votre patron vient et vous dit :

«Mauvaise nouvelle, on va devoir vous licencier. Les affaires sont mauvaises. Et la conjoncture est catastrophique».

Vous êtes abattu. Plus de travail. Plus de salaire.

Et puis votre boss vous dit :

«Vous savez quoi ? Si vous êtes prêt à travailler une heure en plus sans être payé, du lundi au vendredi de 17 heures à 18 heures, on conserve votre emploi et on continue à vous payer comme aujourd'hui.»

Alors, que feriez-vous ?

La plupart des gens répondraient :

«Bien, je travaillerais cette heure en plus uniquement pour conserver mon emploi. Je sais que ces heures supplémentaires ne seront pas payées, mais au moins, je garde mon emploi actuel.»

Et là, votre patron rajoute :

«Je sais bien que ce sont de mauvaises nouvelles pour vous, mais il y a une bonne nouvelle.

Si vous effectuez cette heure gratuite en plus, du lundi au vendredi, juste une heure en plus ... dans 2 ans, vous pourrez prendre votre retraite, avec l'équivalent de votre salaire actuel.»

Et maintenant, vous vous sentez comment ?

Vous avez envie de dire :

«Wow ! Génial ! Quelle opportunité ! Travailler juste une heure en plus, gratuitement, du lundi au vendredi, et dans deux ans... je suis à la retraite en touchant l’intégralité de mon salaire !».

Et ensuite, que va-t-il se passer ?

Vous travaillez votre heure journalière en plus et au bout de 6 mois un de vos amis vient et vous dit :

«Eh, pourquoi t’arrête pas ça ? Tu fais des heures sup et tu n’es pas payé pour ça.»

Vous lui répondez alors :

«Pas question ! Encore 18 mois à tenir et puis je suis à la retraite !»

Un an après, votre époux(se) vous dira peut-être :

«Tu sais quoi, chéri(e) ? Ça fait un an que tu travailles une heure de plus par jour, gratuitement. Plutôt que de travailler gratuitement pourquoi tu ne passes pas plus de temps à la maison ?»

Vous lui répondrez :

«Non, non, non ! Plus qu'une année et je suis à la retraite avec l'intégralité de mon salaire !».

Et vous continuez à travailler, consciencieusement, du lundi au vendredi, en assumant cette heure supplémentaire afin de pouvoir prendre votre retraite.

Et vous êtes excité par cette opportunité.

Et bien vous voyez, on a la même opportunité de prendre sa retraite avec notre activité dans le marketing de réseau.

On demande aux personnes d’y consacrer une heure par jour, du lundi au vendredi pour construire un réseau.

Tout ce que vous avez à faire c’est à parler à des gens.

Et ne vous faites pas trop de soucis à propos de ce que vous direz et de vos compétences.

Vous savez pourquoi ?

Parce que vous allez vous améliorer.

Plus vous pratiquez, plus vous apprenez.

Alors, peut-être qu’après le premier mois vous direz :

«Bah, je ne sais vraiment pas quoi dire.»

Le deuxième mois vous serez un peu plus au point et vous direz :

«Bien, je sais que le nom de la Compagnie c’est la Merveilleuse Compagnie.»

Le troisième mois vous serez encore meilleur et vous direz :

«Je pense que c’est une super opportunité. Vous devriez peut-être y jeter un coup d’oeil.»

Et vous vous améliorerez de mois en mois.

Consacrez-y juste une heure par jour et au bout de 2 ans vous pourriez être agréablement surpris et dire :

«Vous savez quoi ?  Je peux remplacer mon salaire à plein temps et prendre ma retraite !».

Alors, est-ce que vous voudriez profiter de cette opportunité ?

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous voudriez profiter de cette magnifique opportunité.

Mais vous ne le ferez pas.

Voilà pourquoi vous ne le ferez pas.

Une petite voix dans votre tête vous dit :

«Et si ça ne marche pas ? Et si je gâche une heure par jour les deux prochaines années ? Et si je ne suis pas bon(ne) à ça ? Je ne connais personne qui aie pris sa retraite avec le marketing de réseau. Je ne connais que des personnes qui ont pris une retraite de salarié. C’est probablement quelque chose de risqué.»

Oui, vous allez avoir des doutes. Vous aurez des problèmes de croyance. Et c’est plutôt normal.

Alors, voilà ce qu’on va faire pour vous aider avec vos croyances.

Pour vous encourager sur le chemin, de temps en temps vous recevrez un chèque dans votre boite aux lettres, juste pour vous encourager à construire votre affaire pendant ces deux années.

Et quand vous recevrez ces chèques occasionnels, vous direz :

«Je sais que ça marche ! J’ai ces chèques pour le prouver.»

Et voilà pourquoi vous voudrez démarrer votre affaire aujourd’hui.

www.leblogdumlm.com

Jolie histoire, n’est-ce pas ?

Vous voyez comment votre prospect s’identifie à l’histoire et se voit la vivre, il devient le personnage principal ?

Il pourra oublier les faits, les pourcentages, les ingrédients...mais il se souviendra toujours de l’histoire.

Et surtout, il aura compris et vu les bénéfices de votre opportunité au regard de sa situation.

Pas besoin de grandes explications sur le plan de compensation, les matchings bonus, les filleuls de 4ème génération...

Il aura le temps d'apprendre et de comprendre en cours de route.

Alors allez-y, adaptez-là, apprenez-là, entraînez-vous, récitez-la naturellement, racontez-là, mettez-y de l’émotion, du suspens et la prochaine fois que vous voudrez expliquer à un prospect ce que vous faites, dites lui :

«Tu as une minute ?... Je vais te raconter une histoire...

Imagines que tu es au travail et que ton patron vient te dire...»

Votre Savoir est un Pouvoir.

Bien cordialement.

P.S : j'ai oublié le mot de la fin :

... Et ils eurent beaucoup de filleuls et vécurent une belle et longue retraite Cool

  • Sharebar

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Cliquez sur l'image :

Marketing de Réseau

Et si vous n'avez pas encore trouvé une équipe pour vous aider à atteindre vos objectifs, alors Cliquez ICI.


Incoming search terms:

  • trucs et astuces pour recruter en mlm (16)
  • abdou abdelgheni (1)
  • histoire pour présenter mlm (1)
  • htstorique du MLM (1)
  • patrick colin mlm (1)
  • porte a porte mlm (1)