Vous savez que si vous voulez des résultats dans votre activité de marketing de réseau, vous devez effectuer régulièrement, de façon consistante et persistante, un certain nombre de tâches.

Ces tâches peuvent se résumer en 5 actions principales :

  1. Faire une liste de noms – et une fois qu’elle est faite, l’alimenter tous les jours
  2. Inviter
  3. Présenter
  4. Faire des suivis
  5. Démarrer et former les nouveaux partenaires

Il arrive très souvent que dans la majorité des cas, la plupart des nouveaux distributeurs soient attirés par les étapes 3 à 5 et rechignent à passer par les étapes 1 et 2 qui sont pourtant indispensables…

Les raisons tiennent essentiellement au fait que les nouveaux distributeurs pensent ne pas connaitre beaucoup de monde ou pensent ne pas être capables d’appeler leurs relations pour les informer de leur nouvelle activité.

Et c’est en lisant l’excellent livre de Neil Pasricha The Happiness Equation qu’il m’est venu l’idée que la notion de « Do Circle » pourrait peut-être en aider certains.

L’erreur de base

Selon Neil, notre erreur vient du fait que l’on a tendance à penser linéairement : on pense pouvoir faire quelque chose, donc on veut le faire et dès lors, on le fait !

capfaire1

Et si l’on se réfère à la première loi de Newton sur le mouvement, il s’avère qu’en l’absence de forces externes, un mouvement en ligne droite et à vitesse constante continue indéfiniment.

Ce qui revient à dire : commencez à faire quelque chose et vous continuerez à le faire !

Pourquoi ?

Parce que ce n’est pas la motivation qui cause l’action, mais c’est bien l’action qui cause la motivation !

Et là, je sais qu’en écrivant cela, je peux – et je vais – en contrarier certain… car on a rarement l’habitude de penser ainsi, surtout dans le marketing de réseau !

Changement de cap

Il faut que vous arrêtiez de penser que vous devez être capable de faire quelque chose => pour avoir envie de la faire => et pour finalement le faire !

Il faut passer d’un raisonnement linéaire (celui qu’on a vu au début) à un raisonnement circulaire : vous commencez à « faire quelque chose » => ce qui va vous amener à la sensation que « vous pouvez le faire » => et que donc « vous voulez le faire ».

Et le fait de « vouloir le faire » va créer un énorme momentum et va vous maintenir dans l’action… donc vous continuerez à faire 🙂

capfaire2

Les sentiments viennent après les comportements

Il est donc plus facile de faire quelque chose pour ressentir l’envie de vouloir le faire, que d’essayer de changer vos pensées et de vous motiver à vouloir le faire.

Concrètement, ça veut dire quoi ?

Et bien tout simplement : prenez votre téléphone et commencez à appeler votre liste – même si vous n’avez pas envie de le faire – plutôt que d’essayer de vous motiver pour vouloir le faire.

Faites quelque chose pendant au moins 5 minutes et analysez ce qui se passe.

Votre envie de le faire et le sentiment que vous pouvez le faire, va presque immédiatement s’élever à un niveau supérieur.

L'inspiration, c'est pour les amateurs. Les professionnels font ce qui a besoin d'être fait !Click to Tweet

Vous croyez vraiment que les sportifs de haut niveau ont envie d’aller courir chaque matin à l’aube et de passer quatre heures dans une salle de sport ?

Vous croyez vraiment que nos jeunes superstars de natation ont envie de faire des kilomètres d’aller-retour dans un bassin d’eau chaque jour ?

Non.

Mais ils le font.

Parce qu’ils savent que s’ils le font, même s’ils n’en ont pas vraiment envie, et bien demain, ils se sentiront vraiment bien et ça leur donnera envie de continuer à le faire.

Gardez cette image en-tête et passez à l’action, parce que cela vous donnera envie de continuer et vous allez créer un momentum qui va entretenir ce cercle vertueux.

Votre Savoir est un Pouvoir.

(A condition que vous l’organisiez selon un plan d’action précis et que vous le dirigiez vers un but défini !)

Bien cordialement.

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !
Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.