Cette question a déjà fait l’objet de nombreux débats et laisse nombre de distributeurs avec plus d’interrogations que de réponses.

Et pour tenter  d’y répondre, j’ai envie de passer directement à la conclusion que j’avais réservée pour cet article :

C’est à vous de choisir, par contre, vous ne devez pas faire la promotion de votre opportunité et de votre produit en même temps !

Cette recommandation peut vous choquer car, elle va à l’encontre de ce que beaucoup d’entre vous ont surement entendu, à savoir :

«Vous montrez votre affaire à vos prospects et puis vous leur expliquez qu’il faut qu’ils consomment le produit tous les mois» ou encore «vous leur montrez le produit et vous leur expliquez qu’ils peuvent gagner de l’argent avec».

D’un autre côté, on peut se dire que c’est logique et légitime de raisonner ainsi.

Vous pensez que votre produit est tellement bon et qu’en plus les gens peuvent gagner de l’argent avec, alors forcément en présentant ces deux avantages, votre prospect sera forcément intéressé.

Mais l’expérience montre que cette approche n’est pas efficace du tout.

Pourquoi ?

Parce que si vous vantez les qualités de votre produit à un prospect et que dans la foulée vous évoquez, d’une façon ou d’une autre, la possibilité de «faire de l’argent» avec, il y a comme un malaise qui va s’installer.

Cette personne va tout d’un coup se sentir «trahie» et la seule chose qui va lui venir en tête c’est que vous faites tout ça pour gagner de l’argent à ses dépens et pas parce que vous pensez que le produit va pouvoir régler ses problèmes.

Vous n’êtes plus là pour l’aider, mais uniquement à des fins personnelles.

Et là, fatalement, vous risquez de perdre sur les deux tableaux !

N’oubliez pas que c’est la perception que votre prospect a de vous qui déterminera votre succès.

Ainsi, et pour finalement répondre à la question de départ, considérez que lorsque vous prenez le temps de déterminer réellement ce dont à besoin votre prospect, ce qu’il veut et également ce qu’il ne veut pas, vous saurez exactement quelle approche de prospection retenir.

Maintenant, et personnellement, j’ai pour habitude de prospecter avec mon produit.

Voilà en gros les raisons pour lesquelles je pense que cela est préférable.

Sans produit, il n’y a pas d’opportunité

Si vous n’avez pas un produit, ou un service, qui règle les problèmes des gens, alors vous aurez du mal à construire une affaire.

Et quand vous avez un produit qui marche bien et que vous croyez en lui, c’est votre passion et votre enthousiasme qui vendent pour vous.

90% des ventes dans les réseaux des gros leader viennent de consommateurs et seulement 10% de distributeurs actifs.

Ce serait dommage de passer à côté de ces 90% non ?

Les meilleurs bâtisseurs d’affaire sont de simples consommateurs à la base

Il est intéressant d’observer (et de s’en inspirer) que beaucoup de grands leaders étaient au départ de simples consommateurs et qu’ils ont tellement aimé le produit qu’ils ont décidé de le faire savoir au monde entier.

Il n’avaient pas signé en tant que distributeurs dans le but de gagner un revenu complémentaire.

Votre réseau sera également beaucoup plus stable.

Car les personnes qui vont vous rejoindre en tant que consommateurs ne vont pas vous quitter à la prochaine nouvelle «opportunité de folie» qui va venir leur faire de l’œil.

Ils ne vont pas non plus vous quitter lorsqu’ils n’arriveront pas à parrainer ou ne gagneront pas l’argent qu’ils espéraient.

Beaucoup de distributeurs qui sont entrés dans le marketing de réseau à cause de «l’opportunité» abandonnent rapidement parce qu’ils ne réalisent pas que les revenus se font au travers de leur loyauté envers le produit.

Passer le barrage du «je ne suis pas intéressé»

A moins de tomber sur LA bonne personne qui cherche vraiment ce modèle d’affaire, la plupart des gens sont sur la défensive et dressent des murs de protection dès qu’ils entendent «opportunité d’affaire».

Vous pourrez en moyenne trouver un consommateur sur 10 personnes, par contre il vous faudra parler à 100 personnes pour trouver un distributeur …

Si vous avez un produit de qualité, il est beaucoup plus facile d’attirer des consommateurs à qui vous allez pouvoir laisser des échantillons, faire des tests, donner de la documentation plutôt que d’essayer de les recruter en partenaire d’affaire.

De prospecter avec vos produits permet aux gens de se familiariser avec votre Compagnie, son identité, ses valeurs, sans que vous lui mettiez la pression pour qu’elle signe.

Le bouche à oreille et la recommandation

D’avoir des consommateurs est une méthode efficace de «bouche-à-oreille» pour faire la promotion de vos produits en premier plan.

A partir du moment où le consommateur qui parle de votre produit n’est pas payé pour ça, on peut considérer que c’est un vrai partage d’information ou une vraie recommandation dénuée d’intérêt, donc ayant toute sa puissance.

Est-ce que vous gagnez de l’argent avec ce produit ?

Et avec un produit de qualité cette question ne tardera pas à venir et sera probablement suivie de «et moi, vous croyez que je pourrais le faire ?».

Vous aurez alors tout loisir de lui répondre :

«Je ne sais pas, mais laissez-moi vous montrer comment ça marche».

C’est un modèle d’affaire que les gens comprennent

Quand vous avez une base de consommateurs, c’est un «business modèle» que vous pouvez expliquer et surtout que les gens peuvent comprendre, notamment les bâtisseurs d’affaires.

Si vous expliquez aux personnes qui vous demandent ce que vous faites et que vous répondez que vous constituez une base de consommateurs et que vous aidez d’autres personnes à faire la même chose, est-ce que vous croyez qu’on va vous répondre : «mais c’est encore un de ces trucs pyramidal… » ?

Prospecter avec votre produit ne sera probablement pas le moyen le plus rapide de construire votre affaire, mais ce sera surement :

  • le plus sûr,
  • le plus rentable à court terme,
  • et le plus duplicable.

Par contre, cela exige que vous soyez bien formé sur ses bénéfices (et non sur ses caractéristiques) et que vous soyez capable de partager ces bénéfices avec le plus grand nombre.

Alors,

Vendre le produit pour parrainer

ou

Parrainer pour vendre le produit ?

C’est à vous de choisir en tenant compte de la situation et de la partie dans laquelle vous êtes le plus à l’aise, mais n’oubliez pas :

Jamais les deux en même temps !

Et je vous invite également vivement à lire cet article qui développe la façon de prospecter avec le produit : “Prospecter avec le produit ou l’opportunité, qu’est-ce qui est mieux ?”

Votre Savoir est un Pouvoir.

Bien cordialement.

Et vous, Opportunité ou Produit ? Dites le moi dans les commentaires ci-dessous.

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !
Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

Commentaires Facebook :

error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.