LIRE PLUS TARD - TÉLÉCHARGER EN PDF >> CLIQUEZ ICI <<

Pour quelles raisons vous devriez vous intéresser à Jonathan Budd ?

Peut-être parce qu’il est le plus jeune entrepreneur millionnaire en ligne, ou peut-être parce que vous ne pouvez pas entrer le terme «mlm» dans google sans voir son nom sortir à tous les étages, ou peut-être encore parce qu’il a su créer un empire en ligne autour du marketing de réseau en y ajoutant de nombreux cours de marketing ?

Ou peut-être tout simplement parce que ce que vous allez entendre et lire est digne d’intérêt.

C’est à vous de voir !

Personnellement, j’ai voulu vous parler de cette vidéo parce que j’ai remarqué que dans le Marketing de Réseau, on a tendance à vite oublier, ou perdre de vue, ce qui est important.

Et si c’est votre cas, alors ce que Jonathan Budd partage au travers de son expérience personnelle et dans cette belle «leçon de morale», pourra indéniablement vous aider à vous recentrer et à concevoir différemment votre activité !

La version originale est ci-dessous.

Et pour les non-anglophones, j’en propose un résumé  juste après.

On vous parle souvent de performance et de ce que vous devez faire pour être super-performant.

Aujourd’hui, J. Budd vous parle de «basse performance» et de ce que vous devez éviter de faire pour être «pauvrement performant».

Et être pauvrement performant, c’est-à-dire, ne pas faire les choses, ne pas être un exécutif, ne pas être efficace, ne pas être productif… conduit à ce que les gens ne trouvent jamais la réussite qu’ils essaient de créer.

Et ce n’est pas un problème de compétence, ce n’est pas un problème d’intelligence, ce n’est pas un problème de capacité, ce n’est peut-être même pas un problème de rêve ou d’objectif.

Car la plupart du temps, ce que les gens faiblement performant n’ont pas, c’est l’éthique du travail, c’est de comprendre comment maximiser la valeur du temps au travail.

Ceux qui sont prêts à travailler plus que les autres sont ceux qui ont le plus de réussite.

Être un observateur intransigeant

Si vous n’avez pas développé cette éthique du travail, vous ne serez pas capable d’atteindre votre plein potentiel.

Ce que vous devez donc faire c’est de vous observer comme un observateur étranger le ferait et voyez quand, dans quelles situations, en faisant quoi, vous générez de l’argent.

Parfois on se ment, on croit qu’on fait quelque chose de productif et c’est faux. Il faut être très lucide la-dessus.

Pour illustrer ce propos, Jonathan parle de son expérience récente des 6 derniers mois au cours desquels il a participé à beaucoup de «réunions d’affaires» sur de nouvelles technologies ou méthodes de marketing… pour s’apercevoir qu’il perdait son temps et qu’il n’était plus vraiment productif et ne générait plus d’argent.

Et de conclure que les moments où il gagne de l’argent, c’est lorsqu’il s’assoit derrière son bureau, devant son ordinateur, qu’il est créatif, qu’il fait des vidéos, qu’il s’investit, il sait alors que l’argent va bientôt suivre.

Même chose lorsqu’il travaille avec des techniciens, informaticiens, ingénieurs… il crée et il sait que l’argent va bientôt suivre.

Il réalise donc que ça ce sont des choses qui mènent à l’argent.

Il s’est donc personnellement recentré sur des activités qui génèrent de l’argent.

Et c’est ce que vous devez également faire de votre côté.

Vous devez critiquer votre vie, vous devez regarder à chaque endroit où vous passez du temps et analyser la valeur du temps passé à cet endroit. Ce que ça produit et ce que ça crée.

Travail et activité revigorante

Ça ne veut pas dire qu’il faut éradiquer de votre vie tout ce qui ne génère pas de l’argent, sinon vous seriez malade, stressé et misérable au bout d’un mois.

Car parfois, ce qui n’a absolument rien à voir avec «gagner de l’argent», nous en fait en réalité gagner, on appelle ça des activités revigorantes.

Donc dans votre vie, vous devriez :

  • d’un côté, travailler sur des choses qui sont un maximum productives,
  • et de l’autre, quand vous ne travaillez pas, vous devriez recharger vos batteries, revigorer votre vie et votre âme, afin de repartir de l’autre côté, gonflé à bloc pour être super productif etc…

Et entre ces deux côtés, il ne doit rien y avoir, il ne faut rien laisser se glisser au milieu qui vienne interférer.

Et ça c’est le secret d’une grande rentabilité.

Alors, regardez-vous bien, observez-vous et ne laissez pas de petites choses sournoises venir interférer et faire que vous soyez faiblement performant et que vous n’agissiez pas à votre pleine capacité.

Moi je ne le sais pas, mais vous oui, vous savez ce que sont ces choses.

Si vous êtes honnête avec vous-même, vous le savez.

Tout vient de là

L’explication et la raison de ce comportement sont toujours les mêmes :

«Eviter tout ce qui est dur et graviter vers ce qui est facile.»

Mais en fait, lorsqu’on agit ainsi on obtient sur le long terme exactement l’effet contraire.

Notre vie devient beaucoup plus difficile et on n’a jamais ce que l’on veut.

A l’inverse, quand on va vers ce qui est dur et qu’on évite ce qui est facile, ça rend les choses plus faciles sur le long terme et ça rend la vie beaucoup plus agréable.

Vous savez très bien où vous avez besoin d’être productif, où vous avez besoin de vous améliorer, de vous développer… mais c’est comme une barrière, comme un challenge, alors vous allez faire un tour sur facebook, voir ce qu’il s’y passe, discuter un peu, puis sur youtube, et rediscuter un peu, bla bla bla… et les choses vraiment importantes pour votre vie, vous ne les faites pas.

Vous les ferez après diner… mais après diner il y a la nouvelle émission de télé-réalité ou un super film etc.

C’est un cercle vicieux et la spirale descendante.

Une discipline d’enfer

En tant qu’entrepreneur vous devez avoir une discipline d’enfer, une discipline beaucoup plus difficile que la plupart des gens peuvent l’imaginer.

Il faut vous couper de toutes interférences avant même qu’elles aient une chance de se glisser dans votre vie de façon consistante.

Du genre, toujours remettre à plus tard.

Car, à partir du moment où vous commencez à faire des concessions, vous recommencerez encore et encore.

Alors, pour conclure, si vous voulez avoir de puissantes fondations vous devez avoir une discipline rigoureuse en éliminant toutes ces habitudes qui se résument à : éviter ce qui est dur et chercher ce qui est facile.

A chaque moment de votre vie vous devez faire exactement l’inverse :

«Affrontez ce qui est dur et laissez de côté ce qui est facile, parce que ce qui est facile peut attendre plus tard, parce que vous êtes présentement occupé à gérer le plus dur et le plus «challenging»

Et si vous adoptez ces nouveaux principes, ces nouvelles habitudes, cette nouvelle attitude, cette nouvelle façon d’agir, alors votre vie va fondamentalement changer.

Et ne faites pas de concession, car plus vous serez fidèle à ces principes, plus puissant vous serez, et de plus en plus gros seront les challenges que vous affronterez.

Et les gens qui sont prêts à accepter des challenges toujours plus gros, créent des réussites de plus en plus grosses.

La réussite n’est pas facile, c’est comme de signer pour une torture ; pour atteindre vos objectifs vous devez travailler encore plus que ce que vous imaginez à cet instant.

Donc quand vous vous engagez pour réussir, soyez conscient de cela et ne lâchez jamais ces principes car c’est eux qui vous donneront la chance de faire que ça arrivera.

Votre Savoir est un Pouvoir.

Bien cordialement.

Et vous ? Avez-vous l’impression de graviter vers ce qui est facile ? Dites-le dans les commentaires ci-dessous.

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !


Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

LIRE PLUS TARD - TÉLÉCHARGER EN PDF >> CLIQUEZ ICI <<
error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.