La plupart des gens qui sont à la recherche d’une source de revenus complémentaires, s’interrogent sur le bien-fondé de leurs choix.

Que ce soit pour une activité de marketing de réseau, pour une franchise ou pour ouvrir un petit commerce, on se pose toujours les mêmes questions : est-ce qu’il y a une demande pour le produit, est-ce que la société est fiable, est-ce que la marge bénéficiaire est suffisante…

Et s’il existait une liste de critères qui déterminent ce qu’est l’affaire idéale, ce serait bien non ?

Ça pourrait vous aider à avancer dans vos choix ?

Alors, c’est ce que je vous ai préparé à la fin de cet article, un petit PDF à télécharger, une check-list à cocher qui résume les 12 critères de l’affaire idéale.

Il faut savoir que ces critères ont été définis par Paine Webber (fusionné depuis avec UBS, la plus grande banque de gestion de fortune) qui en a fait une liste à l’usage de ses employés.

Voici donc les 12 caractéristiques de l’affaire idéale :

1 – L’affaire idéale peut vendre au monde entier plutôt qu’à un proche voisinage ou même à une seule ville ou un seul état. En d’autres mots, elle a un marché international sans limite.

2 – L’affaire idéale offre un produit qui jouit d’une demande inélastique (par inélastique, on entend un produit dont les gens ont besoin ou désirent pratiquement à n’importe quel prix)

3 – L’affaire idéale commercialise un produit qui ne peut pas être facilement copié. Ce qui veut dire que le produit est l’original ou, au moins, qu’il peut être protégé par un copyright ou être breveté.

4 – L’affaire idéale requiert très peu de main d’œuvre. Moins il y a de personnel, mieux c’est.

5 – L’affaire idéale engendre de faibles frais généraux. Elle n’a pas besoin de locaux coûteux. Elle n’a pas besoin de grosses quantités d’électricité, de publicité ou de conseillers juridiques, ou de personnel onéreux ou d’un gros stock.

6 – L’affaire idéale ne nécessite pas de grosses sorties de fonds ou des investissements majeurs en matière d’équipements ou de produits. En d’autres mots, elle n’immobilise pas votre capital.

7 – L’affaire idéale opte pour la vente au comptant. En d’autres mots, elle n’immobilise pas votre capital avec des modalités de crédit sur de longs termes ou très complexes.

8 – L’affaire idéale est peu assujettie à toutes sortes de réglementations ou restrictions gouvernementales.

9 – L’affaire idéale est mobile ou facilement transportable. Ce qui signifie que vous pouvez vous déplacer, vous et votre activité, partout où vous le souhaitez.

10 – L’affaire idéale répond à vos besoins intellectuels. Il n’y a rien de mieux que d’être fasciné par ce que vous faites.

11 – L’affaire idéale vous laisse du temps libre. En d’autres mots, elle ne nécessite pas votre travail et votre attention pendant 12, 16 ou 18 heures par jour.

12 – L’affaire idéale est celle qui vous permet de générer un revenu qui n’est pas limité par votre investissement personnel (l’effet de levier). Dans l’affaire idéale, vous pouvez vendre à 10.000 clients aussi facilement qu’à un seul.

Voilà donc de quoi vous aider à jauger et juger les différentes entreprises que vous êtes peut-être en train d’examiner.

Mais je suis certaine que, au fur et à mesure de votre lecture, vous avez très rapidement identifié un modèle d’affaire idéal !

Oui, c’est bien ça, il me semble que le marketing de réseau répond parfaitement à tous les critères de Paine Webber !

On vérifie cela ensemble ?

  1. Marché international : avec internet vous pouvez parrainer et vendre dans le monde entier (si votre Entreprise a une présence mondiale),
  2. Produits à forte demande et nécessité,
  3. Produits uniques et brevetés,
  4. Pas besoin de personnel,
  5. Pas ou peu de frais généraux,
  6. Investissement minimal entre 300 et 1500 euros,
  7. Paiement hebdomadaire ou mensuel,
  8. Souplesse du statut de VDI ou auto-entrepreneur,
  9. Vous pouvez même travailler sur la plage,
  10.  Vous apprenez tous les jours, tant sur vous-même que sur les autres, et comme j’aime le répéter : « Le plus grand bénéfice que cette industrie nous procure n’est pas l’argent, le temps ou encore l’amitié. C’est ce qu’elle peut faire de nous, la personne que l’on devient» Mike Dillard
  11.  8-10 H par semaine peuvent suffire,
  12.  L’effet levier est l’un des points forts de cette activité !

A présent je vous laisse télécharger la check-list et vérifier si vous avez trouvé votre affaire idéale  Wink

couvaffidelae

J’espère que cela vous aidera.

Votre Savoir est un Pouvoir.

(A condition que vous l’organisiez selon un plan d’action précis et que vous le dirigiez vers un but défini !)

Bien cordialement.

Cet article vous a plu ? Faites le moi savoir dans les commentaires ci-dessous, merci.

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !


Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.