LIRE PLUS TARD - TÉLÉCHARGER EN PDF >> CLIQUEZ ICI <<

Avez-vous remarqué que seulement 1 personne sur 10, voir sur 20, achètera votre produit ?

Cette situation à la fâcheuse habitude de nous rendre semi-dépressif, phobique du téléphone et de nous mettre dans le doute.

Et si je n’ai qu’un conseil à vous donner en matière de marketing relationnel c’est bien celui de ne jamais douter de ce que vous faites et de ce que vous proposez.

Ne laissez jamais vos clients, amis, famille ou prospects remettre en cause vos croyances et vos objectifs.

Notre système de communication repose pour 7 % sur les mots, pour 38 % sur la tonalité et pour 55 % sur l’énergie.

Donc si vous doutez à un moment ou à un autre, votre communication avec vos consommateurs et vos éventuels distributeurs va perdre en énergie, votre tonalité va être « molle » et vous perdrez en efficacité !

Protégez vos rêves

Dans le film  » A la recherche du bonheur  » Will Smith dit très sagement à son fils « Ne laisse jamais personne te dire que tu ne peux pas faire quelque chose ; si tu as un rêve tu dois le protéger. Quand les gens ne peuvent pas faire quelque chose, ils vont te dire de ne pas le faire. Si tu veux quelque chose, va le chercher. »

Will Smith est-il fou ?

Vous croyez en ce que vous faites ?

Alors soyez ferme, ne tentez pas de convaincre qui que ce soit, présentez leur vos produits, votre opportunité, c’est tout.

Pour en revenir à nos chiffres donc, 9 personnes sur 10 n’achèteront pas vos produits.

Quand vous avez débuté votre activité est-ce que vous pensiez que ce serait comme cela ?

En fait, comme la majorité d’entre nous au commencement, vous étiez obnubilé par le fait que votre produit était génial et à quel point vous alliez pouvoir rendre service à votre Maman, à tante Agnès, à Marc, Pierre … qui en avaient tellement besoin, et comme ça serait génial lorsqu’ils commenceraient à s’en servir.

Vous pensiez même surement à toutes ces personnes obèses, là-bas, que vous ne connaissiez pas et à quel point vous alliez pouvoir leur rendre service avec votre produit amaigrissant !

Et puis voilà, douche froide…la plupart des gens vous ont dit NON.

Mais alors c’est quoi le problème avec tous ces gens ?

Est-ce que tout le monde ne veut pas perdre du poids, avoir plus d’énergie, mieux dormir ?

Changer leur vie comme vous allez changer la vôtre ?

Mais c’est quoi leur problème à tous ces gens qui ne veulent pas de votre produit alors qu’ils en ont tellement besoin ?

Et voilà la triste vérité du marketing.

D’après Seth Godin, « Gourou » du marketing, et auteur du best-seller « La Vache Pourpre », la plupart des gens ne peuvent pas acheter votre produit, soit ils n’ont pas l’argent, soit ils n’ont pas le temps, soit ils n’en veulent pas !

Mais même si c’est probablement vrai, il nous est difficile d’accepter que des gens qui en ont besoin et qui peuvent l’acheter ne l’achètent pas !

Alors vous vous demandez ce que vous faites de travers ?

Peut-être rien !

Il s’avère que pour les 9 personnes sur 10 qui ne vont pas acheter, ça n’a rien à voir avec ce que vous faites ou ne faites pas, c’est juste une question de valeur et de priorité.

On peut classer en deux catégories les personnes qui ne vont pas acheter votre produit :

1/Celles pour qui ce n’est pas dans leur liste de priorité :

N’avez-vous pas tendance à penser que ce qui est important pour vous l’est forcément pour les autres, comme être bien arrangé, ne pas avoir de douleurs, avoir un joli physique… ?

C’est pourquoi vous avez tendance à croire que les personnes qui sont en surpoids, qui ont l’air âgé, ou qui sont tout le temps fatiguées, devraient être contentes de pouvoir acheter un produit qui va les faire se sentir mieux.

Mais voilà, les gens ont leur propre liste de chose à changer avec leur propre priorité et leur propre valeur, ce sont des choses qui sont dans leur « radar », dans leur collimateur.

Et quand leur radar détecte cette « chose » ils l’achètent, et si ce n’est pas sur leur liste de changement, ce n’est pas sur leur radar et ils ne l’achèteront pas.

Et personne n’a le droit de juger si la liste de quelqu’un est bonne ou pas !

Si votre produit est sur leur liste tant mieux et sinon tant pis !

Ce n’est pas la peine de se lamenter ou d’attaquer une thérapie à cause de ça !

2/Celles pour qui c’est toujours sur leur liste de doléance :

Les gens ont en réalité deux listes en cours dans leur tête, celle des choses à changer, et celle des doléances.

Sur la liste des doléances, on trouve toutes les « choses » dont les gens se plaignent souvent, en font même des blagues, s’en mordent les doigts, mais pour lesquelles ils ne font rien pour que cela change !

N’avez vous jamais été surpris en voyant ces gens qui se plaignent toute la journée de certaines choses et lorsqu’on leur propose ce qu’il faut pour changer cette situation ou réparer ce qui ne va pas, ils n’en veulent pas ?

A votre avis ça fait partie de quelle liste ? Et qui décide sur quelle liste ça sera ?

Combien de personnes en surpoids font ce qu’il faut pour retrouver leur forme, combien de fumeurs qui se plaignent de leur toux font ce qu’il faut pour arrêter de fumer ?

Maintenant vous savez pourquoi 9 personnes sur 10 n’achèteront pas vos produits ou services, même si ce sont les meilleurs du monde, ce n’est tout simplement pas sur leur liste…

Alors n’en faites pas une affaire personnelle et passez votre chemin….mais croyez en ce que vous faites !

Votre savoir est un pouvoir.

Bien cordialement.

Ce texte est en partie basé sur l’excellent livre de Kim Klaver : « If My Product’s so Great, How come I can’t sell it ? »

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !


Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

LIRE PLUS TARD - TÉLÉCHARGER EN PDF >> CLIQUEZ ICI <<
error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.