Je suis certaine que, plus d’une fois, vous avez voulu parler de votre opportunité à ce jeune homme, ou cette jeune femme, qui vous a apporté votre plat du jour au restaurant.

Si vous n’avez jamais osé passer à l’action par peur de mal faire ou de ne pas savoir faire, je vous propose de découvrir la méthode que Ray Higdon préconise en pareil cas.

Pour ceux qui ne savent pas encore qui est Ray Higdon, je vous invite à prendre connaissance des articles que je lui ai consacrés en suivant ce lien.

Et pour ceux qui maîtrisent l’English, vous pouvez visionner sa méthode sur son blog : « MLM Recruiting : How to prospects a waiter or a waitress ».

La meilleure méthode de prospection du marché froid

Selon Ray, d’apprendre à prospecter un serveur ou une serveuse peut s’avérer être la méthode de prospection du marché froid qui compte le plus, sachant que beaucoup de vos distributeurs mangent au restaurant chaque semaine, voir chaque jour.

De prospecter un serveur ou une serveuse est en fait très facile dès lors que vous connaissez la bonne approche.

Le contexte

Vous êtes donc au restaurant, seul(e) ou avec des amis ou collègues, et le serveur/serveuse fait très bien son travail, vous sert merveilleusement bien et de surcroît est fort sympathique.

Vous aimeriez bien lui parler de votre opportunité, sans que cela paraisse toutefois bizarre, ni vendeur, et vous cherchez donc un moyen pour faire la transition et aborder « la chose ».

Le prospect

Il s’avère que les serveurs et les serveuses font d’excellents distributeurs et réseauteurs parce que :

  • Ils ont l’habitude de gérer des gens qui ne sont pas forcément agréables avec eux,
  • Ils sont habitués à être rémunérés sur la base de leurs performances,
  • Ils sont très ouverts, orientés relations, sans quoi ils seraient à l’arrière ou à la gestion,
  • La plupart ne se sentent pas payés à la hauteur de leur valeur ou cherchent à changer de vie,
  • On en trouve partout et tellement !

Mise en garde

Mais ce n’est pas parce qu’on en trouve partout et tellement que vous devez prospecter chaque serveur ou serveuse !

En effet, vous l’avez probablement constaté, certain d’entre eux ont des attitudes… comment dire… quelque peu déplaisantes et négatives 🙁

Or, l’opportunité ne va pas changer leur attitude !

Bien au contraire, quelle que soit l’attitude qu’une personne possède, c’est cette attitude qu’elle va apporter avec elle.

Donc, un serveur négatif et peu amical, va amener cette énergie dans votre équipe et dans votre activité.

Selon Ray Higdon, pour réussir dans le marketing de réseau, il y a deux critères importants : c’est l’attitude et l’enseignabilité.

Vous devez donc avant tout, chercher la bonne attitude lorsque vous prospectez.

La transition

Bien, à présent voici comment faire la transition et parler de votre activité.

N’en parlez surtout pas au début du repas !

Pourquoi ?

Parce que d’abord vous les démarchez un peu trop tôt, et vous vous enfermez dans un coin, parce qu’ils vont pouvoir venir vous poser des questions tout au long du repas, et vous serez alors obligé d’en dire beaucoup trop.

N’oubliez jamais que vous devez susciter l’intérêt et faire passer vos prospects d’étapes en étapes.

D’en dire trop, dès le début, vous disqualifiera rapidement.

Le Script

Vous devez donc attendre que l’on vous amène l’addition et c’est à ce moment-là que vous pourrez dire :

« Hé, vous avez fait du super boulot, je vous apprécie beaucoup, je ne sais pas depuis combien de temps vous travaillez ici, mais bravo, c’était très bien, et vous savez… »

Je mets le script en pause, car à ce moment précis du script, vous devez commencer à regarder à droite, à gauche, derrière vous, bref… autour de vous, pour voir si personne ne vous regarde ou vous écoute.

Si vous voulez voir à quoi cela ressemble, retournez sur la vidéo en anglais de Ray à la minute 3’18’’.

Puis vous reprenez :

« … je ne veux pas vous attirer des ennuis pendant que vous travaillez, alors je vais vraiment faire vite. On travaille avec beaucoup de serveurs (ou serveuses selon la situation) et on est toujours à la recherche de personnes qui ont le même genre d’attitude que vous, et je voulais juste savoir, par curiosité, si vous seriez ouvert(e) à un projet parallèle qui n’interférerait pas avec ce que vous faites déjà ici ? »

A la limite, vous pouvez encore une fois regarder à droite, à gauche et autour de vous, pour vérifier que personne ne vous regarde.

En procédant ainsi, vous respectez le serveur et ne lui proposez pas à la volée « eh, vous voulez pas changer de travail et virer votre boss ? »

Enfin, terminez en lui disant :

« Si vous êtes intéressé(e), je ne veux vraiment pas vous attirer d’ennuis ici, donnez-moi tout simplement votre nom, votre téléphone et adresse mail et je vous promets que je reprendrai contact avec vous pour vous en dire plus et vous expliquer ce que l’on fait. »

Prêtez bien attention à cette dernière phrase.

Vous ne lui proposez pas de faire un suivi, vous lui promettez de le recontacter pour partager avec lui ce que vous faites.

L’étape supplémentaire (le un peu plus long de Mr Cadbury 😉

Ray Higdon va même un peu plus loin en demandant à la fin au serveur si son boss ou manager est là.

Du coup, le serveur se sent déstabilisé et gêné, pensant avoir été piégé par un client « mystère » ou autre.

Mais une fois en présence du patron, il le félicite pour le bon travail du serveur et l’édifie par rapport à ses compétences, sa disponibilité, réactivité, attitude… et termine en lui disant qu’il a beaucoup de chances d’avoir un employé comme lui.

Cette étape lui assurera un excellent accueil lorsqu’il va l’appeler après.

Voilà, à vous de jouer maintenant

Essayez d’adapter ce script à votre langage de tous les jours afin de rester naturel.

Ce que vous devez faire, c’est comprendre et maîtriser la méthode :

  • Vérifier et valider l’attitude
  • Attendre l’addition
  • Édifier le serveur/serveuse
  • Vérifier que personne ne vous regarde
  • Poser la question : êtes-vous ouvert ?
  • Re-vérifier autour de vous
  • Demander ses coordonnées
  • Éventuellement demander à parler au patron.

Enfin, Ray Higdon conseille de partager sans limite cette formation et méthode avec chaque membre de votre équipe, car si chacun d’eux fait la même chose, vous allez exploser vos chiffres !

N’hésitez pas à partager vos résultats dans les commentaires, cela pourrait bien servir et aider d’autres distributeurs 🙂

Votre Savoir est un Pouvoir.

(A condition que vous l’organisiez selon un plan d’action précis et que vous le dirigiez vers un but défini !)

Bien cordialement.

Si vous aussi vous voulez devenir un Professionnel du Marketing de Réseau, Abonnez-vous à Formule90 - le meilleur système de formation en 90 jours pour bien démarrer dans le marketing de réseau !
Un j'aime ou un partage, c'est comme un sourire ou un merci... alors n'hésitez pas à me faire savoir que vous avez aimé cet article en le partageant autour de vous, cela compte beaucoup pour moi. Merci 🙂

error: Alerte: Ce contenu est protégé. Merci de respecter les droits d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur.